Géopolitique

Summary in English : 

This article explains the importance, for France and for Europe, to focus more on South Caucasus. Indeed, it appears that this part of the post-Soviet world could see cold tensions turning hot, in particular between Azerbaijan and Armenia. Besides, it could be a place where rational and pragmatic diplomacy could take over in EU-Russia relations, and Moscow like the European Union have a need for a South Caucasus at peace. For such a goal to be reached, there is a need for the French diplomacy to be able to talk to everybody in the region, and not to choose sides.

The article, in French :

Pourquoi la France devrait-elle se concentrer sur cette région du monde, alors que la Syrie nous obsède, qu’il y a une crise des migrants durable à gérer, que l’Europe vit une situation diplomatique difficile avec la Russie ? Réponse : le Caucase du Sud est une bombe à retardement, qui va définir en partie la sécurité de l’Europe et son rapport à la Russie dans la décennie à venir.

On a expliqué en détail, ailleurs, la dangereuse montée des tensions dans le Caucase du Sud, notamment entre Azerbaïdjan et Arménie, ces derniers temps. Et le jeu russe sur place : un jeu de grande puissance classique certes, mais assez cynique, et nourrissant en partie la « guerre froide » dans la région. La situation actuelle est dangereuse, et un dérapage entre soldats arméniens et azéris sur place pourrait faire basculer la zone dans l’instabilité. Et cela même si cette dernière n’est dans l’intérêt de personne, et n’est voulue par personne… Il serait donc judicieux que la France, et à sa suite l’ensemble de l’Union Européenne, s’engage pleinement dans le Caucase du Sud, en fasse un dossier prioritaire, afin de prévenir cette possible crise.

Lire la suite ici