Géopolitique

Unilatéralement, le gouvernement ouzbek a décidé d’interdire l’enseignement des sciences politiques en Ouzbékistan, affirmant qu’elles seraient une « pseudo-science ». Mais en réalité, les sciences politiques ne sont que la dernière manifestation de l’obsession du « modèle ouzbek ».

A la surprise générale, l’enseignement de la science politique a été interdit en Ouzbékistan, juste avant la fête de l’indépendance. Selon le ministère de l’Education, les sciences politiques seraient une « pseudo-science » qui représente un doublon pour les autres sciences humaines comme la philosophie, la sociologie ou encore le droit. Pour le gouvernement, cette discipline n’aurait pas ses propres méthodologies, tandis que les références de cette « pseudo-science » sont des ouvrages et des théories venant des pays occidentaux.

Lire la suite ici.