Géopolitique

Dans le bureau de vote de la rue Marseille à Tunis, de longues files d'attente, hommes et femmes ensemble.
Le premier étage de l'école est réservé aux jeunes électeurs qui grimpent les marches plus facilement.

Nous sommes là en tant qu'Observateurs internationaux de l'ONG Global Network for Rights and Development (GNRD) pour une élection capitale pour l'avenir de la démocratie bien entendu mais surtout pour l'avenir du respect des libertés individuelles des Tunisiens.

Dans ce bureau du centre de Tunis, 2 femmes déléguées, l'une pour le parti islamiste Ennahdha, l'autre pour Nidaa Tounès, sont assises côte à côte sur le petit banc étroit de la salle de classe, laissant entrevoir une certaine complicité entre elles... l'une porte un foulard qui lui entoure le visage et une longue robe, la seconde le cheveux naturel, tenue citadine : chemise et pantalon.

Lire la suite