Géopolitique

Chronique d'Asie du Sud-Ouest (24)

INTERNATIONAL - Pour mieux comprendre ce qu'est le système de missiles sol-air russe S-300, et ce qu'il signifie pour Téhéran, et également pour la politique étrangère russe, nous vous invitons à lire un article écrit plus tôt par l'auteur de ces lignes.

Des milieux bien renseignés, au Proche-Orient et en Europe, parfois avec des amitiés stratégiquement bien placées en Israël, commencent à tenir, étrangement, le même discours. Selon eux, l'Etat hébreu se sentirait menacé par les évolutions du dialogue sur le nucléaire iranien. Il se préparerait, en conséquence, à organiser des frappes aériennes contre les installations nucléaires iraniennes.

Bien sûr, il ne s'agit que de rumeurs. Et il ne faut jamais oublier la tendance des milieux censés être "bien renseignés" à intoxiquer analystes et journalistes. La rumeur en tant que telle n'est donc pas forcément à prendre au sérieux. Elle représente plutôt, sans doute, une réaction d'humeur, du côté de certains Israéliens et d'Européens opposés à un apaisement des relations entre Occident et Téhéran. Par rapport aux développements récents sur le dossier nucléaire donc, mais ce ne serait pas la seule raison.

Lire la suite: http://www.huffingtonpost.fr/didier-chaudet/livraison-de-s300-en-iran_b_7159546.html