Géopolitique

INTERNATIONAL - La politique extérieure des Etats-Unis, conséquente aux accords de Quincy en 1949 (scellant une alliance privilégiée entre l'Arabie saoudite et les Etats-Unis, et contribuant ainsi à nous aveugler sur la montée du wahhabisme et du salafisme) a conduit l'administration Obama à effectuer un vrai travail de tricotage diplomatique pour redresser la barre. La création d'un Etat islamique, à cheval entre l'Irak et la Syrie, la barbarie menée par ses hommes, le chaos créé par l'intervention en Libye, l'extension des abominables crimes de Boko Haram et récemment, l'attaque terroriste menée en Europe en ont été le déclencheur.

La politique menée par les Etats-Unis, inspirée par cette alliance privilégiée avec l'Arabie saoudite, a conduit à un échec au Soudan où une guerre sans fin a eu raison de la démocratie. Elle a porté au pouvoir Omar Béchir, un leader des Frères musulmans condamné par la CPI tout en continuant à être reçu par les grandes puissances. Échec également des révolutions du Printemps arabe, où les Américains ont accueilli d'un œil bienveillant la chute des dictateurs et l'arrivée des islamistes des Frères musulmans en Egypte, en Tunisie, avant le sursaut salvateur de la société civile

Lire la suite